3b5412e43881ce4984862a3b006ae232 email clipart envelopepng clipart email envelope 200 150               facebook  twitter  google 
banniere FR

INSCRIPTION / INFORMATION

Cours collectifs à Beausoleil

Video Muaythaï Thaï-boxing

Video Self-defense Krav-maga Claude Pouget

Partenaires

Logo-CPMC

Self Défense Mag oct.2017

20 SELF DEFENSE MAG oct 2017



 
 

A Monaco :

La Boxe  Thai / Muaythaï est représentée :

Logo FEDE MUAYTHAI 2016 250la Fédération Monégasque de Muaythaï et Disciplines Associées
7, rue Suffren Reymond
MC 98 000 Monaco
Principauté de Monaco 
Tel. / Fax. +377 93 30 20 50 
Tel. +377 (0)6 07 93 31 36
www.federation-muaythai.mc

www.monaco-arts-martiaux.com

L'Académie Internationale de Monaco de Kickboxing, Muaythaï et Krav-Maga dispense des cours de Muaythaï ("go").

Elle est affiliée à la Fédération Monégasque de Muaythaï et Disciplines Associées ainsi qu'à la Fédération Française (FFKMDA)

M. Claude Pouget, diplômé d’Etat de Muaythaï (Boxe Thaï) et 10ème Khan (IFMA), est Directeur Technique national de la Fédération Monégasque de Muaythaï et Disciplines Associées.

 

- Internationalement  :

par l'IFMA International Federation of Muaythai Amateur,  et la WMC World Muyathai Council

 

* * * * * * *

 

La Boxe Thaïe (Muaythai ou Thaïe Boxing)

La Boxe Thaïe, sport de combat

La Boxe thaïe (appelée aussi Muaythai – boxe du peuple - ou Thaï-Boxing) créée par les militaires thaïlandais est un sport dont l'origine remonte au XVè siècle. Réputée internationalement pour son efficacité et son caractère spectaculaire, la Boxe thaïe est encadrée par un code éthique strict (respect des règles, du partenaire, etc.).

 BOXEURS

Les deux combattants de Boxe Thaîe (« Nakmuay »), sous la supervision d'un corps arbitral, s'affrontent sur ring, sur plusieurs rounds, par catégorie de poids et de niveau, en faisant usage de techniques dites de percussion (coups de pieds, de poings, coude et genoux), de saisie et de projection. Les coups sont portés sur les zones autorisées (cuisse ; face et côté du buste et du visage).

Les combattants usent de protections réglementaires : gants, protège dents, coquilles et des protections complémentaires suivants le sexe (protège poitrine pour les féminines) , les catégories d'âge ou de niveau des compétiteurs.

Chaque rencontre de Muaythai est précédée d'un recueillement (« Waï Khru ») et d'un cérémonial rituel (« Ram Muay ») soutenu par une musique spécifique. Pour ce cérémonial le « Mong Kong » (sorte de serre tête) est porté sur la tête. Le terme « Waï Khru » signifie littéralement « salutation du professeur ».

Par extension, l'ensemble du cérémonial est devenu le témoignage que marque un « Nakmuay » également à son adversaire, aux juges, arbitres et officiels ainsi qu'au public.

La Boxe Thaïe, art martial, Self-Défense et pratique de fitness

Art d'origine guerrière, la Boxe Thaïe se décline avec succès en activité de Self-Défense et de Fitness.

La Boxe Thaïe, un art traditionnel

 

De part ces origines traditionnelles, le patrimoine du Muaythai englobe les techniques traditionnelles visant la neutralisation de l'adversaire sans armes (Muay boran) et avec armes (Krabi Krabong).

Comme dans tout art martial, la progression dans le Thaï-Boxing est conditionnée par la connaissance des techniques et l'acquisition de certaines valeurs morales. Ces stades d'évolution sont sanctionnés par des grades appelés « Prajeet » et « Khan ».

Historique

 

L'origine militaire

 

Comme pour la plupart des traditions ancestrales, le Muaythai a toujours fait partie de l'histoire et du patrimoine thaï. Plusieurs versions de cette histoire existent, mais toutes les sources s'accordent à dire que le Muaythai était la principale et plus efficace méthode d'auto-défense utilisée par les guerriers thaïlandais sur les champs de bataille lors des conflits et guerres qui se produisirent d'innombrables fois au cours de l'histoire de la nation connue aujourd'hui sous le nom de Thaïlande.

muaythai1 

L'apparition sportive

 

La première pratique connue de la boxe thaïe en tant que « sport », loin du chaos du champ de bataille, s'est tenue sous le règne du roi Pra Chao Sua (1697-1709). Animé d'un grand amour de l'art du combat, il battait souvent, incognito, les champions locaux à l'occasion de concours villageois. En temps de paix, afin de maintenir l'armée occupée, il ordonnait souvent de s'entraîner au Muaythai. Ce fût le point de départ de concours organisés de manière informelle qui se développèrent à travers tout le pays.

Le légendaire Nai Khanom Tom

En 1774, le légendaire Nai Khanom Tom, alors prisonnier de guerre en Birmanie, rendit le Muaythai célèbre par son combat contre un groupe de Birmans. Il avait été capturé lorsque les Birmans ont pillé et brûlé l'ancienne capitale de la Thaïlande, Ayutthaya. Selon la légende, il a vaincu dix des meilleurs boxeurs birmans lorsqu'il les a affrontés, un à un, sans interruption, lors d'un combat acharné. Il a représenté l'un des éléments les plus flatteurs du Muaythai : une volonté indomptable de vaincre pour l'honneur et de faire face à tous les dangers. Qui peut se résumer comme suit : « rien ne peut t'arrêter si ce n'est toi ».

muaythai2

Le Muaythai partie intégrante de la Thaïlande

 

L'armée a nourri le Muaythai. Depuis qu'une armée existe en Thaïlande, les soldats se sont formés et ont utilisé les techniques Muaythai. Pour les militaires, l'on a toujours eu recours aux techniques du close combat, l'art martial du champ de bataille. Lorsqu'un soldat thaïlandais se bat au corps à corps, il utilise le Muaythai. Chaque thaïlandais, homme ou femme, le fait. L'observer, l'apprendre et le copier fait partie de l'enfance thaï. Rapidement, le Muaythai est devenu le sport favori de nombreuses personnes de tous milieux, des camps d'entraînement étant installés dans tout le pays.

Le Muaythai au XXè siècle, sport de renom international

Au début des années 30, pour en faire un sport international du 20è siècle, de pratique sûre dans le ring, le Muaythai a été officiellement codifié par des règles et règlements créés et introduits dans le monde sportif. S'inspirant de la boxe internationale, des combats à plusieurs rounds ont été introduits, ainsi que huit divisions. Des gants de boxe, issus des règles du Marquis de Queensbury, ont remplacé les bandelettes autour des mains des combattants.

Avec des siècles d'histoire, le Thaï-Boxing a évolué et est aujourd'hui reconnu dans de nombreux pays. Il s'est répandu dans le monde et s'est développé pour devenir un sport de ring prestigieux, un art martial sans égal en termes de combat à mains nues et d'attrait du spectateur. Il s'est développé à la fois sous la forme d'auto-défense mais aussi de fitness.